LETTRE AUX COMMUNISTES

Publié le par Réseau Communiste de Fontenay/bois

ELECTION LEGISLATIVE, POUR BATTRE LA DROITE,
IL FAUT SORTIR DE LA CONFUSION.



Nous avons payé cher l'abandon de l'identité communiste, nous devons tirer la leçon de l'élection présidentielle et ne pas renouveler cette erreur pour l'élection législative.


En effet, la mutation réformiste conduite depuis des années par les directions successives du parti, a désarmé idéologiquement notre parti et par conséquent les salariés victimes du système capitaliste, les rendant ainsi perméables aux arguments de la droite la plus dure. La perte d'identité du parti, l'absence de tout projet de société crédible, la confusion entretenue entre antilibéralisme et anticapitalisme, ont fait perdre aux salariés tous leurs repères idéologiques, leur conscience de classe. Alors qu'à droite leur conscience de classe étant claire et décomplexée, la bataille idéologique a été conduite à son plus haut niveau.

Le conseil national ne semble pas avoir pris conscience de sa responsabilité dans la catastrophe électorale, même si on tient compte du vote "utile" (dans le Val de Marne, avec un président du Conseil Général et de nombreux Maires PCF, la LCR fait plus de voix que le PCF, soit 19233 voix pour le PC 3,05% et 22153 voix pour LCR 3,51% ).
.
Comme pour l'échec de la candidature de Robert Hue (candidat de la mutation réformiste) Marie-George Buffet (candidate de la gauche antilibérale), il n'y a pas eu d'analyse de fond sur les raisons de leur échec. On verra plus tard, dans un congrès, que la direction actuelle maîtrisera comme d'habitude totalement. Elle prévoit déjà d'y faire participer des non communistes, des antilibéraux. Donc, on ne change pas, on continue la mutation antilibérale suicidaire pour le parti.

Pourtant, la remontée électorale du parti est nécessaire pour redonner de l'espoir aux travailleurs, victimes du système capitaliste et pour permettre aux partis de la gauche authentique de se rassembler autour d'un projet commun, comme ils l'ont fait pour dire NON au référendum sur la constitution européenne et pour s'opposer au CPE.

En effet, la remontée électorale du parti, ce n'est pas un problème de boutique, ni pour célébrer le culte de la faucille et du marteau pendant que d'autres antilibéraux et unitaires, concient de la détresse des travailleurs lutteraient dans des collectifs contre le sectarisme des partis, qui empêche toute union.

Non, la remontée du parti communiste est nécessaire parce que ce parti est le seul à être  porteur d'une idéologie qui remet en cause les racines du capitalisme et pas seulement le stade actuel de son développement, le libéralisme. Effectivement, on peut être contre le libéralisme, mais ne pas rejeter pour autant le système capitaliste, cela s'appelle le réformisme.

C'est pourquoi, quand le réseau communiste dénonce la mutation réformiste du parti, ce n'est pas par nostalgie d'un monde disparu. Au contraire, c'est pour rendre au parti sa capacité à redonner aux travailleurs une concience de classe, afin de leur permettre d'affronter idéologiquement la droite sarkozienne, Pour cela, il faut, effectivement, qu'il sorte de cette mutation réformiste antilibérale, de ce communisme honteux, complexé, qui le cantonne dans le revendicatif et le sociétal.

Défendre l'identité communiste, c'est aussi s'opposer à ces dirigeants, qui ont conduit notre parti là où il est aujourd’hui et qui au lieu de reconnaître leurs responsabilités dans ce désastre, veulent au contraire poursuivre leur mutation liquidation du parti communiste, en le refondant dans un nouveau parti ou mouvement de la gauche antilibérale, comme nous y invitent, à l'automne prochain, nos camarades dits unitaires et antilibéraux pro Bové (ce dernier venant de rallier Ségolène Royal, qui lui a confié une mission).

En effet, ce dont a besoin le plus aujourd'hui le peuple de gauche, ce n'est pas la création d'un nouveau parti antilibérale fourre-tout, qui ajouterait à la confusion, mais d'un parti communiste ouvert, décomplexé, qui défend son identité et d'une prise de conscience de l'ensemble des forces de la gauche authentique, sur la nécessité de s'unir pour battre un capitalisme triomphant. Il ne faut pas confondre union et confusion.

Pour l'élection législative à Fontenay-sous-bois, les communistes doivent sortir de cette confusion

 Pour permettre sa remontée électorale, le parti communiste doit présenter partout où cela est possible un candidat et ailleurs soutenir un candidat de gauche, antilibéral, LCR, Verts ou PS, afin de faire barrage à la droite sarkozienne.

Mais, il faut être clair, seul les candidats présentés par le parti communiste, c'est-à-dire rattachés administrativement au PCF, participerons à la remontée électorale de notre parti. Les candidats soutenus par le parti communiste bénéficieront au parti auquelle la liste est rattachée administrativement ( antilibéraux, PS, Verts, LCR etc...)

Notre réseau a fait une lettre ouverte aux communistes pour les alerter sur la nature incertaine de la liste antilibérale et afin que notre camarade Gilles Saint-Gal soit rattaché administrativement au PCF et non à SEGAS association de financement national choisi par : Gauche alternative 2007, comme il était envisagé par certains   ( voir pièce jointe).
Aujourd'hui, Gilles Saint-Gal est rattaché administrativement au PCF et en tant que tel, il siégera dans le groupe communiste, s’il est élu.

En conséquence pour battre la droite, nous soutenons la liste d'union de la gauche antilibérale de rassemblement, conduite par
Gilles Saint-Gal (présenté par le parti communiste)
 et
Clémentine Fardoux ( militante syndicale et associative).

Mais, pour que cette campagne ne se traduise pas par l'effacement du parti communiste, nous demandons à tous les camarades qui veulent faire une campagne unitaire, mais néanmoins communiste, de se mobiliser .

Réseau communiste de Fontenay-sous-bois                                              
16 mai 2007


PS : Le réseau communiste de Fontenay-sous-bois vient de créer son blog à l'adresse suivante : http://reseau-communiste-fontenay.over-blog.fr
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jérôme Skalski 10/06/2007 09:23

Camarade,

Liberté 62 , l'hebdomadaire communiste du Pas-de-Calais, s'invite sur la toile. Une sélection d'articles de son édition hebdomadaire est désormais consultable sur le site de la fédération PCF du Pas-de-Calais ainsi que sur le blog de Liberté 62 : http://www.liberte62.com/.

Merci de faire passer l'information.

Fraternellement,
J.S.

savary Ulrich 08/06/2007 09:22

Bonjour camarades.



Je vous invite à venir débattre sur le forum de "AVANT LE PCF" .. c'est encore petit mais cela n'a que 5 jours de vie...



http://enavantlepcf.all-forum.net/index.htm



En espérant vous lire...



Fraternellement.



Ulrich Savary. PCF Marcq-en-Baroeul

Réseau Communiste de Fontenay/bois 29/06/2007 08:43

bonjour camarades

nous sommes d'accord pour débattre sur votre forum, nous vous transmettons un article donnant notre avis sur le congrès extraordinaire
fraternellement

réseau communiste de fontenay-sous-bois