FAUX CONGRES POUR VRAIE LIQUIDATION

Publié le par Réseau Communiste de Fontenay/bois

Les statuts du parti communiste sont clairs, un congrès extraordinaire est un congrès hors des délais statutaires de trois ans, mais pas hors des statuts. Aussi conformément au chapitre 3 art 8 des statuts : Les communistes procèdent en congrès aux choix d'orientations et à l'élection des comités exécutifs ...

Or, ce qui nous est proposé aujourd'hui pour ce congrès, ce n'est pas de faire des choix d'orientations ou d'élire nos comités exécutifs locaux et nationaux, mais c'est uniquement de remplir un questionnaire qui devra permettre à une direction inamovible et qui n'est plus représentative, de formuler des questions pour le prochain congrès de fin 2008, qui lui procédera aux choix d'orientations et aux élections.

Le 6 et 7 octobre, le conseil national va décider du projet de base commune ( questionnaire ) qui sera soumis aux adhérents pour le congrès. Les statuts prévoient ( chapitre 3 art 11-1 ) qu'a partir de cette date, un délai d'au moins cinq semaines est donné aux adhérents pour prendre connaissance de ce projet de base commune et qu'a l'issue de cette période deux cents adhérents issus d'au moins dix fédérations peuvent proposer un base alternative, qui doit être soumise aux votes des adhérents. Le congrès étant programmé pour le 8 et 9 décembre, il est impossible compte tenu des délais nécessaires pour organiser une telle consultation, de respecter les statuts.

Par ailleurs, à chaque congrès les adhérents doivent pouvoir déterminer la base commune de dicusion, celle-ci ne peut donc être déterminée lors d'un congrès précèdent. en un an les données politiques sont forcément trés différentes.

Sur la forme questionnaire, comment choisir à partir de milliers de réponses individuelles les bonnes questions qui seront seules évoquées au précédent congrès ? Ce choix sera forcément arbitraire, donc antidémocratique.

En conséquence le congrès du 8 et 9 décembre 2007 n'est ni statutaire ni démocratique.

Comment un conseil national a-t-il pu accepter ce faux congrès ?

Les communistes ont actuellement besoin de faire le bilan de la dernière période, de donner leur avis, de faire des choix idéologiques, politiques. Il veulent l'union des forces de gauche anticapitaliste, mais pas la liquidation du PCF. Or à la place on leur propose de répondre à un questionnaire, afin de les sonder sur leurs connaissances du marxiste, sur les théories économiques libérales et sur l'utilité du parti communiste. Bref, n'ayons pas peur des mots de les sonder sur la liquidation du parti communiste et cela au profit d'un nouveau parti de gauche, dans lequel le PCF perdrait son identité, sa liberté de décision et d'action, comme cela est déjà le cas au niveau européen avec le groupe: gauche unitaire européen et gauche vert nordique.

Ce congrès apparaît donc de plus en plus comme une diversion de la direction actuelle, qui ne veut pas affronter les débats de fond sur son bilan et sur ses choix avenir. En effet, cette direction a besoin de temps pour convaincre les adhérents que c'est le parti communiste qui a échoué, alors que la dernière période au contraire démontre clairement, que c'est la mutation réformiste, l'éffacement du parti communiste au profit des listes antilibérales aux élections présidentielles et législatives, qui a échoué.

Les communistes qui refusent la liquidation de leur parti, doivent agir avant qu'il ne soit trop tard, ce congrès est conçu comme une nasse ou dés qu'on s'y est engagé, il est impossible de faire demi-tour pour échapper au congrès refondateur-liquidateur de fin 2008. Il faut donc saisir d'urgence la commission des conflits sur le non-respect des statuts ( chapitre 6 art 23 ) et commencer dés à présent à constituer la liste des deux cents adhérents issu d'au moins dix fédérations qui déposeront une base alternative.

La situation est trop grave pour que les adhérents se laissent déposséder de leur seul moyen d'expression, le vote sur un texte alternatif.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Astrée Questiaux 21/09/2007 14:56

Bonjour
Avec des camarades de Paris, nous avons ouvert un blog appelé "reveilcommuniste", avec un texte-manifeste intitulé "nous sommes le Parti communiste français. Pour un congrès démocratique", que l'on peut signer en ligne. Nous nous sommes permis de récupérer votre texte pour le mettre sur le blog, car nous partageons votre analyse de la situation.Nous voulons tisser un maximum de liens pour former un front contre la liquidation du PCF.
notre site: reveilcommuniste.overblog.fr

Fraternellement

Astrée