PAS D'AVENIR SANS PCF

Publié le par Réseau Communiste de Fontenay/bois

                                                                      APPEL 
                              
                                         
 Nous ne voulons pas que le PCF se saborde mais qu'il retrouve sa raison d'être

La direction du PCF à incrit à l'ordre du jour de la conférence nationale de décembre 2007 et du congrès fin 2008 la " question de l'existance même du parti ".

De nombreux dirigeants en vue dont la secrétaire nationale évoquent l'hypothèse de la création d'un nouveau parti ( de gauche ) ou d'une nouvelle coalition ( de gauche ) avec disparition du parti ou maintien de son nom comme coquille vide. Nous exprimons notre opposition totale à cette perspective. 

Le résultat désastreux de l'élection présidentielle, atténué par celui du PCF aux législatives, ne traduit pas un " déclin inéluctable " n'en déplaise aux anticommunistes. Nous pensons qu'il a principalament sanctionné l'éffacement de l'identité et des positions communistes.

Si un bilan s'impose aujourd'hui, c'est celui de la stratégie engagée par la direction du parti, dite de la ( Mutation ) . Il est inconcevable qu'il soit esquivé. En 1997, 8 ans après la chute du Mur de Berlin, le PCF était remonté à 10 % des voix. L'abandon des cellules d'entreprise et de quartier a fortement contribué à la perte de plus des trois quarts des adhérents. La participation au gouvernement de la ( gauche plurielle ) qui a loyalement servi les intérêts du capital, la desertion des luttes ont eu de lourdes conséquences sur le parti mais aussi dans la bataille contre la politique au service du MEDEF.

Poursuivre le processus de " Mutation " jusqu'à la liquidation, c'est aggraver le contresens historique au moment où le monde du travail a plus besoin que jamais de retrouver l'outil politique unique en France qu'il s'est forgé historiquement pour mener la lutte des classes.

A l'heure de la mondialisation capitaliste, les fondements théoriques du PCF, actualisés, sont plus valables que jamais qu'il s'agisse de l'analyse marxiste de la lutte des classes, de l'objectif du socialisme, de l'exigence de l'appropriation sociale des principaux moyens de production et d'échange, de la défense du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes...

La forme d'organisation du PCF a permis à des millions de travailleurs d'intervenir dans la vie politique du pays, directement sur le lieu d'exploitation et de vie, dans les entreprises et les quartiers, la présence du Parti dans les institutions étant conçue comme relais des luttes.

Les communistes n'ont pas à rougir de l'histoire de leur parti. Le choix fondateur de 1920 de rompre avec le réformiste et l'aménagement du capitalisme a été fécond. La théorie et l'organisation révolutionnaires du PCF ont contribué de manière décisive aux grandes conquêtes sociales que les gouvernements successifs s'appliquent à démolir. Il a joué un rôle majeur dans le Résistance, contre les guerres coloniales ... Fidèle à ses grand idéaux, le PCF doit assumer son histoire, y compris ses contradictions et mener une analyse critique des expériences socialistes dans le monde, mais non se renier.

Le capitalisme a beaucoup regagné de terrain mondialement depuis 20 ans. Il est capital pour le monde du travail en France, comme internationalement, que ce grand parti qu'est le PCF, résiste à la dérive générale idéologique et politique à droite, contrairement aux autres partis.

L'affaiblissement politique du PCF avec la " Mutation " n'est déjà pas pour rien dans l'élection de Sarkozy et dans ses prétentions.

Au contraire, la campagne des communistes pour le NON à la constitution de l'UE du capital, leur action quand ils sont dans les luttes montrent que le PCF, quand il retrouve sa raison d'être, peut redonner une perspective contre le capitalisme et le mettre en échec, au moment où ailleurs dans le monde, particulièrement en Amérique Latine, le socialisme est remis à l'ordre du jour par les peuples.

Signataires de cet appel communistes, membres ou anciens membres du PCF, sympathisants, nous voulons intervenir pour que la PCF retrouve toute sa raison d'être. Les salariés, le monde du travail, le pays tout entier en ont besoin pour l'avenir. 






Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

PrensaPopularSolidaria_ComunistasMiranda 07/07/2009 06:14

NO AL GOLPE:LLAMAN A SEGUIR LA HUELGA Y MANIFESTACIONES
NO AL GOLPE! LLAMAN A SEGUIR LA HUELGA Y MANIFESTACIONES EN HONDURAS CONTRA LA DICTADURA NO AL GOLPE !!!

Con ese título circulan todos—o muchos—de los volantes que con todos los medios posibles hacen circular las organizaciones sociales, políticas, reivindicativas, grupos del pueblo en general, personas incorporadas a la lucha contra la recién instaurada dictadura en Honduras.

En una comunicación llegada de San Pedro Sula a nuestra redacción aparece uno de esos comunicados evidentemente redactado por vías del pueblo.

En el volante reseñado se leen frases como: "Hoy el dictador Mierdiletti junto con el Cardenal Rodríguez y el chafarro militar Vásquez dejaron ver lo que son: unos criminales que dispararon contra el pueblo, el Cardenal anunciando ayer el baño de sangre, el General ordenando disparar y que no se dejara entrar al legítimo Presidente, con una cantidad de muertos y numerosos heridos y atropellados, y Mierdiletti justificando todo eso"

El pueblo hondureño todo a seguir en la calle, y a desarrollar la huelga general de todos los trabajadores, a salir todos a la calle en todas partes, porque el pueblo hondureño no parará de estar en la calle hasta que no sean sacados los dictadores y que regrese el legítimo Presidente Mel Zelaya..

Sabemos que el gobierno se debilita porque unos cobardes de los traidores se fugaron, hay descontento entre las filas de soldados y oficiales y la policía hoy se vió que no quiere echarle balas al pueblo.

Todos a no trabajar, al Paro!! Fuera Mierdiletti y sus cómplices!!!

Todos a la Calle!! Todos contra la Dictadura!! Viva el verdadero Presidente legítimo Mel Zelaya!!

Fuente: Envíos a nuestro Correo/PrensaPopularSolidaria-ComunistasMiranda

http://prensapopular-comunistasmiranda/