Fête de L'Humanité 2007 un énorme succés

Publié le par Réseau Communiste de Fontenay/bois

    Pour ceux qui prétendent que le parti communiste est sans avenir, la fête de l'Humanité leur a démontré le contraire. Non seulement il y avait beaucoup de monde ( le stand de Fontenay-sous-bois a battu tous ses reccords des années précèdentes ), mais aussi à cette occasion la base militante a pu faire connaître sa volonté de redonner au parti communiste sa raison d'être, comme l'atteste les mots d'ordre au fronton de nombreux stands.
103.JPG
102.JPG
Pour le stand de Fontenay-sous-bois par contre le mot d'ordre au fronton était d'une clarté politique déconcertante " AUDACE INNOVATION ... POUR L'AVENIR " aucune référence au PCF. Mais cet oubli sans doute volontaire de la part de certains qui ne cachent pas leur soutien aux thèses de Roger Martelli et de Jean-Claude Gayssot sur la refondation du parti en force de gauche, n'a pas été apprécier par des militants de base. En effet, ils ont rajouté au fronton du stand un PCF et à l'intérieur agraffé des affiches du parti invitant à garder la parole et à rejoindre le PCF.

050.JPGCette réaction de la base militante n'est pas un cas isolé sur la fête, les discusions les débats sur de nombreux stands font apparaître que cette base militante n'est pas décidé a abandonner le PCF et son idéologie, non pour opérer un repli sectaire, mais au contraire pour mieux unir les forces anticapitalistes autour d'un projet de société qui remette réellement en cause les bases du capitalisme. Cela contraste à l'évidence avec les déclarations des principaux dirigeants du parti qui assayent de nous convaincre de la nécessité à dissoudre ou à refonder le PCF dans une nouvelle force de gauche réformiste.

Ce décalage entre les aspirations de la base militante et de la quasi totalité des dirigeants actuels du parti, explique sans doute ce qui a poussé ces mêmes dirigeants à programmer un faux congrès, dans lequel cette base n'aura aucun moyen de faire connaître son avis, puisque les dirigeants serons reconduits automatiquement et qu'aucun texte alternatif ne sera permis sur le bilan de la mutation réformiste engagée depuis le congrès de Martigues par Robert Hue ( 3,5 % ) et reprise par Marie-Georges Buffet avec le succés que l'on connait ( 1,9 % ) .

Il faut vraiment que la direction actuelle du parti ait peur de sa base militante pour ne pas vouloir lui donner la parole au congrès. En effet, elle préfére remplacer le vote sur un texte de fond comme le prévoit les statuts, par un questionnaire-sondage ouvert aux non adhérents, sachant que les sondages sont toujours fait au profit des sondeurs.

L'énorme succés de la fête de L'Humanité n'a été rendu possible en grande partie, que grâce à l'engagement, au dévouement, à l'éfficacité, au courage de la base militante du parti. Certains de nos dirigeants feraient bien de s'en souvenir avant de programmer la liquidation de notre parti. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article